La Bourse Dre A. Vibert Douglas

La bourse A. Vibert Douglas, d’une valeur de 8 000 $, est offerte par la FCFDU pour souligner le centième anniversaire de l’organisme en 2019.

La boursière pour l’année universitaire 2019-2020 :

ASHLI ATKINS

 

Études environnementales, études latino-américaines et rédaction professionnelle, 2009, Université de Victoria
Master of Studies en droit international des droits de la personne, Université d’Oxford
Ph. D. Études interdisciplinaires, 2014-2020, Université de Colombie-Britannique

Ashli utilise des systèmes interdisciplinaires pour étudier les thèmes de la résilience communautaire, de la revitalisation culturelle et de l’autonomisation des femmes. Elle axe ses recherches doctorales sur la valeur en mutation du patrimoine culturel intangible des femmes à une époque de changements économiques rapides. Elle examine d’un œil critique comment sauvegarder le patrimoine culturel d’une manière qui inclut la voix de la communauté et tient compte du changement – en d’autres mots, qui ne « muséifie » pas les traditions, les femmes ou la culture en les campant dans le passé. Son travail résulte d’une collaboration avec les communautés quechuas des Andes péruviennes et elle se penche sur leurs traditions textiles en tant qu’étude de cas.


Astrophysicienne de renommée internationale, la Dre Allie Vibert Douglas est devenue en 1947 la première femme à assumer la présidence de la Société royale d'astronomie du Canada. De 1947 à 1950, elle fut aussi présidente de la Fédération internationale des femmes diplômées des universités (maintenant connu sous le nom de Graduate Women International).
 
Elle est également une source d'inspiration pour toutes les femmes en quête d'excellence académique. La bourse Dre A. Vibert Douglas a été créée en 1947 en son honneur.

La bourse est remise à une thèse/projet de doctorat se rapportant à la progression de l'égalité entre les sexes. Le projet doit être mené par des femmes. La bourse doit être utilisée dans tout pays autre que celui où la candidate a été scolarisée et autre que celui où elle réside habituellement.

Toute étudiante qui satisfait aux exigences décrites et dont le projet se rapporte à la mission, aux buts et aux objectifs de la FCFDU peut présenter une demande. Les candidates doivent verser un frais d’inscription de 60 $. De plus, la candidate pourrait être appelée à faire un don de 10 $ pour compléter sa demande. Si elle est membre d’une fédération nationale d’associations (FNA) de la Graduate Women International (GWI) ou d’un organisme qui verse des droits d’adhésion à l’Alliance internationale des femmes (AIF), elle n’a pas à faire ce don. Si la candidate n’est pas membre d’une FNA de la GWI ou d’un organisme qui fait partie de l’AIF et qu’elle satisfait aux autres critères d’admissibilité de la bourse, celle-ci doit faire un don de 10 $ qui sera réparti entre ces deux organismes.

Des renseignements sur la présentation d’une demande et des exemples de projets admissibles se trouvent à l’adresse https://fcfdu.fluidreview.com/.

L’échéancier pour soumettre une demande est le 3 décembre 2018. Pour toute question à ce sujet, écrivez à l’adresse fellowships@cfuw.org.

Le dépliant et l’affiche sur la bourse sont des outils utiles à partager avec vos réseaux.

Droit d'Auteur 2016 CFUW-FCFDU